Trois morts et plusieurs blessés ont été enregistrés dans une attaque du principal camp militaire de Kandani

Au moins trois morts et plusieurs blessés ont été enregistrés dans une attaque du principal camp militaire de Kandani, à Moroni, la capitale comorienne, a déclaré jeudi Mohamed Daoudou, ministre comorien de l'Intérieur lors d'une conférence de presse.

D'après lui, la maison d'arrêt de Moroni a été auparavant vidée et Faissoil Abdou Salam, qui y croupissait depuis l'année dernières pour une "tentative de coup d'Etat", est sorti pour conduire le commando qui a attaqué Kandani.

C'est la panique générale aujourd'hui à Moroni où les ambulances de la sécurité civile, les véhicules des civiles et les piétons se disputaient la voie.

Par ailleurs, cet attentat est survenu quelques heures après l'arrestation en milieu de journée du colonel Soilihi Mohamed, candidat à l'élection présidentielle de dimanche et placé en quatrième position avec 3,84% de suffrage.

Le colonel Soilihi Mohamed a été arrêté pour avoir mis en place un Conseil national de transition qui, selon lui, a pour mission de "régler la crise post-électorale" et d'"assurer une transition pacifique".

Les résultats provisoires du premier tour de l'élection du président de l'Union des Comores créditent l'actuel président Azali Assoumani de 60,77% des voix (96.635) et le taux de participation est estimé à 53,84%, selon les chiffres fournis par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans la soirée de mardi.
peopledaily

élections_présidentielles AZALI_Assoumani élections candidats
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Pas encore d'évaluations
Auteur
(0 rate)
Exposition
(0 rate)
Actualité
(0 rate)
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Post your comment to communicate and discuss this article.

Aucun résultat trouvé.