Les Comores célèbrent la Journée mondiale de la tuberculose

La journée mondiale de lutte contre la tuberculose a été célébrée dimanche 24 mars, partout dans le monde. Aux Comores, l’évènement a été lancé, dès le vendredi 22 mars, en conférence de presse, par la ministre de la Santé, Rashid Mohamed Mbaraka Fatma, et le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), Abdoulaye Diarra. La ministre de la Santé a tenu, d’emblée, à rappeler que la tuberculose reste «la principale cause des décès à un seul agent infectieux dans le monde», devant le Vih\Sida et le paludisme. À peu près 10 millions de personnes à travers le monde en sont atteintes, tandis que 1,7 milliards développent une infection tuberculeuse latente (Itl). «Malheureusement, notre pays est compté parmi les pays endémiques de cette maladie», regrette-t-elle. Pas moins de 123 cas ont été notifiés en 2018 sur l’ensemble du territoire.
Rashid Mohamed Mbaraka Fatma a fait part de la volonté de son ministère d’»intensifier et renforcer les activités de sensibilisation et de plaidoyer pour amener, d’une part, la population à adopter des comportements sûrs, et d’autre part, les autorités nationales à s’engager davantage dans la lutte contre cette maladie». «Stop la tuberculose, utilisez Dots», est le mot d’ordre. Dots ou Traitement de courte durée sous surveillance directe, est une stratégie recommandée par l’Oms qui en appelle à la volonté politique en ce qui concerne le financement, le dépistage, le traitement, la logistique pharmacologique et l’évaluation constante de la situation.
Al watwan

Santé Moroni évènement tuberculose
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Pas encore d'évaluations
Auteur
(0 rate)
Exposition
(0 rate)
Actualité
(0 rate)
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Post your comment to communicate and discuss this article.

Aucun résultat trouvé.