Les Comores lancent le projet d'élimination du paludisme

Le Ministère de la Santé a lancé Mercredi le Projet d'élimination du paludisme en Union des Comores. Le Gouvernement de l'Union et l'exécutif de Ngazidja avec l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine ont fait le lancement lors d'une cérémonie organisée dans un hôtel de la place en présence de l'ancien vice-président en charge de la Santé Docteur Fouad Mohadji.

Tous les intervenants ont insisté sur l'importance de cette énième campagne de traitement de masse contre le paludisme, notamment au niveau de l'île de Ngazidja. Nous en avons longuement parlé des nombreux cas de malades détectés dans toutes les régions de l'île bleue. Contrairement à Ndzouani et Mwali, ici ce sont des cas autochtones qui sont recensés. C'est l'essentielle de la présentation du Directeur Général de la Santé Dr ABOUBACAR SAID ANLI devant une salle pleine.

La République populaire de Chine vient de signer avec le Gouvernement Comorien une convention impliquant plus de 1 842 857 Euro, une somme qui accompagne le projet de 2019 à 2021. Pour se faire, un Comité de gestion du projet est mis en place et collabore parfaitement avec la Direction Générale de la Santé.

ZERO CAS les autorités s'y engagent

Représenté par le Secrétaire Général du Gouvernorat Monsieur Abdourahim Said Bacar, le Gouverneur de Ngazidja s'engage à mobiliser la population pour qu'elle prenne le traitement. Ce qui donne un peu d'espoir à l'inquiétude de l'Ambassadeur Chinois qui a déclaré que « la partie chinoise fera son possible mais tout dépend aussi de la population comorienne ».

Maissara ADAM MONDOHA, Secrétaire Générale au Ministère de la Santé, a quant à elle remercié la République populaire de Chine pour leur accompagnement dans les chantiers sanitaires des Comores depuis bien des années. S'exprimant au nom de Madame la Ministre, elle a formulé le vœu de voir l'implication de toutes les parties prenantes (religieux, leaders d'opinions, personnel de santé, responsables locaux et la presse) pour qu'ils puissent aider les autorités afin que la communauté adhère massivement à cette importante campagne.

Nombreuses personnes ont fait le déplacement pour assister à cette cérémonie, notamment une forte délégation des notables de la ville de Nyumadzaha Bambao, plusieurs membres de la presse et des radios communautaires ainsi que le groupement des Agents de Santé des Districts. Les experts nationaux et chinois du programme national de lutte contre le paludisme ainsi que toute l'équipe du Dr Anfan Bacar, Coordonnateur national du PNLP, étaient naturellement sur place. Les différents partenaires du secteur de la Santé à l'exemple de l'OMS, l'AFD, les Ambassadeurs Saoudiens et Tanzaniens entre autres étaient aussi présents.

@Ministère

Santé paludisme campagne Ngazidja
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Auteur
(0 évaluation)
Exposition
(0 évaluation)
Actualité
(0 évaluation)
8 revues en février
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Comments are designed to communicate and discuss the features of an enterprise or event, as well as to find out the interesting questions on it.

Société
FINANCEMENT DES ELECTIONS « Notre pays dispose des moyens pour financer seul les élections » A quelques jours de l’ouverture de la campagne pour les élections harmonisées du 24 Mars prochain, le Ministre des Finances et du Budget, a affirmé dans un interview accordée ce mardi au journal LA GAZETTE des Comores, que « notre pays dispose des moyens pour financer seul les élections, toutefois, nous n’avons pas fermé la porte à toute aide venant de nos partenai...
Politique
FINANCEMENT DES ELECTIONS « Notre pays dispose des moyens pour financer seul les élections » A quelques jours de l’ouverture de la campagne pour les élections harmonisées du 24 Mars prochain, le Ministre des Finances et du Budget, a affirmé dans un interview accordée ce mardi au journal LA GAZETTE des Comores, que « notre pays dispose des moyens pour financer seul les élections, toutefois, nous n’avons pas fermé la porte à toute aide venant de nos partenai...
Politique
Treize candidats participeront à l'élection présidentielle anticipée du 24 mars aux Comores, a annoncé samedi la Cour suprême. Parmi les candidats retenus, seul le chef de l'Etat sortant Azali Assoumani est soutenu par un parti, la Convention pour le renouveau des Comores (CRC), les autres se présentant comme indépendants. La Cour suprême a décidé d'invalider sept candidatures, dont celles des deux principaux concurrents au président sortant: Mohamed Ali S...
Société
A Mutsamudu Anjouan, le "Président suppléant" Moustadroine Abdou a inauguré le bureau régional de l'Office National de la Vanille hier lundi 18 février 2019.Biet salam
Politique
Le "Président Suppléant" Mr Moustadroine Abdou a reçu à son domicile de Sima, en fin d'après-midi ce lundi 18 février 2019, une délégation de la localité de Sima. Il était question de la paix et la sécurité dans les prochaines échéances éléctorales.Beit Salam
Société
2 policiers de la PAF en garde à vue ; 2 adjoints de sécurité de la Police aux frontières qui travaillaient à l’aéroport de Pamandzi, ont été placés en garde à vue en début d’après-midi. Cela fait suite à une enquête en cours et pour lequel un juge a été saisi. Il pourrait s’agir d’un trafic de papiers entre Mayotte et Paris. Le parquet devrait communiquer dans les 24 ou 48h selon les conclusions de l’enquête. ©Mayotte 1ère
Santé
Le Ministère de la Santé, de la Solidarité, de la protection Socialebet de la Promotion du Genre a un nouveau Secrétaire Général. Il s'agit de Monsieur Jean YOUSSOUF jusqu'ici SG au Ministère de la justice, des affaires islamiques, de l'administration publique et des Droits humains. Monsieur Jean YOUSSOUF est un homme qui maîtrise parfaitement le Ministère de la Santé où il y était il n'y a pas bien longtemps. Le nouveau SG a déjà pris ses fonctions depuis...
Politique
Mohamed Ali Soilih alias Mamadou a déposé un recours à le section administrative et constitutionnelle de la cour suprême. L’audience aura lieu cet après-midi probablement à 16h. A suivre...
Société
Un corps d'un homme a été repêché ce dimanche au large de Foumbouni et Malé. L'homme mesurait 1m75 et pesait plus de 85 kg. Il était impossible d'identifier son corps. Le procureur de la République a été aussitôt informé et la brigade régionale, le COSEP et le comité croissant rouge se sont occupés de son enterrement. Notons que le corps ne répondait à aucun signalement de disparition. ©Gendarmerie