Conférence de presse du staff des Coelacanthes « Attention, ne sous-estimons pas le Malawi »

Les Cœlacanthes affrontent demain à Moroni le Malawi, dans le cadre de la 5e journée de la Coupe d'Afrique des Nations. Préoccupé par ce rendez-vous concluant, le staff technique, entouré par deux représentants des joueurs, a tenu une conférence de presse à Moroni, hier. « On aura besoin une présence massive et assourdissante du public pour booster l'équipe! », encourage Ben Amir Saandi, manager des Cœlacanthes.

Dès l'ouverture de la conférence, Amir Abdou, coach des Cœlacanthes a tenu à rappeler le défi de cette 5e journée : « Malawi est une équipe à prendre au sérieux. Certes à l'aller, on était confronté à des conditions de travail pénibles : ramadan, donc préparation difficile, fin de saison, synonyme d'intense fatigues, d'accumulation... Les joueurs ne se sentaient pas au mieux de leur forme ». Aujourd'hui, un autre problème surgit. Le forfait des éléments aguerris de l'équipe. « L’état d'esprit des joueurs est stable. Nous gérons un groupe homogène, solide, solidaire, et surtout apte à se sacrifier pour l'honneur de la nation », explique Amir.

Une partie de l'assistance se demandait si les cinq sélectionnés locaux ont retenu l'attention du staff. Le coach bondit : « Je comprends votre chauvinisme. S'ils sont avec nous, c'est qu'ils ont le niveau requis. Il est prématuré de dresser l'ossature de l'équipe maintenant...». Le contrat du coach prend fin à la fin du mois. Sera-t-il remercié ou maintenu ? « Écoutez, pour l'heure je suis préoccupé par le match contre Malawi. La décision relève de la fédération qui est mon employeur ».

La conférence a été également l'occasion pour les conférenciers de clarifier certaines choses. Sur le match opposant les Comores au Maroc, un journal local avait titré : « les Comores ont été tenus en échec par le Maroc ». Un "manque de respect", regrette un des conférenciers. « Le Maroc est un mondialiste, une puissance du football africain. Nous avons une équipe qui grandit bien. Demain, on va gommer les erreurs commises avant, erreur d'inattention, renforcer la concentration, apporter plus de rigueur au jeu ».

Sur le match de demain, on a appris qu'il se jouerait sur le terrain de Moroni, et non à Mitsamiouli. Certains se demandent donc si le lieu est adapté à ce grand duel. Ben Amir Saandi, le manager des Cœlacanthes réagit : « Ce n'est pas nous qui avons fait le choix. Le terrain de Moroni n'est pas large. Il convient à une équipe qui joue la défensive. Et c'est ce que Malawi va faire. La victoire lui importe peu. Il vise la 3e place. De plus, en termes de capacité d'accueil, Mitsamiouli est plus adapté... ». Amir Abdou ajoute : « Malawi peut nous mettre en difficulté. On va s'adapter. L'essentiel, c'est de se concentrer, d’être véloce à la récupération et performant. Le groupe est capable de s'imposer ».

Lagazettedescomores

Comores Comores24 Cœlacanthes conférence Malawi Maroc mondialiste Mitsamiouli Moroni,
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Auteur
(0 évaluation)
Exposition
(0 évaluation)
Actualité
(0 évaluation)
10 revues en février
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Comments are designed to communicate and discuss the features of an enterprise or event, as well as to find out the interesting questions on it.

Éducation
Le mandat du Comité Intérimaire de Gestion de l'université des Comores a pris fin le 10 janvier 2018, comme l'a souligné le décret présidentiel l'ayant mis en place. Compte tenu de certaines circonstances prévalant en ce moment, l'élection du nouveau président de l'université ne peut avoir lieu. Ainsi, pour ne pas entraver le bon fonctionnement de l'institution, il ya lieu de nommer à titre provisoire un Administrateur. Dans le décret n°19-37, signé le 13...
Société
Un jeune homme originaire de Bwéni a été retrouvé mort ce matin en plein conflit entre les villages de Vouvouni et Bweni dans le Bambao. Le ministre de l'intérieur se trouve Aujourd'hui dans la région et appelle à ceux qui ont fui leur domicile de revenir s'ils n'ont rien à se reprocher. Plusieurs personnes sont recherchées par la gendarmerie et une enquête a été ouverte. https://www.facebook.com/COMOROS24.France/videos/2038016792972690/habarizacomore
Société
Communiqué #EDAContraints d'intervenir rapidement au problème de réseau à Chitrouni ya Bandrani, nous informons à nos clients de la région de chissiwani depuis Moimoi-Bandrani-Sima-Vouani et Bimbini qu'ils seront privés de l'électricité ce vendredi 15 février 2019 de 08h à 11h. Merci de votre compréhension et nous nous en excusons de ce désagrément. #EDA
Politique
L'ancien Secrétaire d'État, Mmadi Kapachia, est nommé directeur Général du Fonds Routier en Union des Comores par le président Azali. habarizacomores
Société
Un jeune homme d'origine de Boeni dans le Bambao, aurait été assassiné. Le conflit entre Boeni et Vouvouni dans le Bamabo vient de faire un mort. Des jeunes venus de Vouvouni auraient tabassé dans la nuit de ce vendredi un jeune homme originaire de Boeni. Il est décédé "des suites de ses blessures". La gendarmerie est venue récupérer le corps pour l'amener à l'hôpital El-marouf où sa mort a été confirmée. C'est une histoire de terrain qui a ranimé ce confl...
Politique
Une cérémonie de mise en place de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés a eu lieu de ce matin en présence du Chef de l’Etat, de plusieurs personnalités de la société civile et du monde politique et du Corps diplomatique.Le Grand Cadi qui a pris la parole le premier pour rappeler que les droits de l’homme, notamment de la femme sont bien clairs dans le Saint Coran. « Les diffamations les calomnies, les rumeurs sont interdites dans l’...
Société
La brigade routière a intensifié sa présence ce mardi dans la capitale pour mieux faire face aux automobiliste indélicats. Les contrôles de cette journée ont permis d'interpeller plusieurs motards sans casque et sans plaque d'immatriculation. Le PIGN est venu renforcer la brigade routière dans la prévention et l’application stricte du code de la route. ©Gendarmerie
Société
Éboulement à Paje (Anjouan) survenu aux alentours de 2h du matin, des maisons détruites, aucune victime à déplorer. Le maire adjoint indique qu'il y a encore des risques d'autres éboulements et recommande l'évacuation de la zone. La population est très choquée et demande que les hautes autorités de l'île (Gouverneur et Coordinateur) se rendent sur les lieux pour constater les dégâts et les risques pour la population. Les habitants demandent qu'il y ait une...
Société
Les journalistes de Facebook fm, Abdallah Agwa et Mchangama Oubeid Athouman, viennent d'être transférés à la prison de Moroni. Ils ont été placés en Mandat de dépôt. Le motif de leur arrestation est toujours inconnu. ©Faiza Soulé