La France a une vraie dette envers les Comoriens qui ont sacrifié leur vie pour elle

Parmi tant d'autres festivités pour commémorer le Centenaire de l'Armistice qui marquait le fin de la première guerre Mondiale, l’ONG Ulanga, l’Alliance française et l’Ambassade de France auprès de l’Union des Comores ont organisé une exposition relatant la participation des soldats comoriens dans cette guerre dont un nombre considérable de comoriens ont perdu la vie.


« 250 000 soldats africains noirs ont combattus sur notre sol et 27 000 d’entre eux ont fait le sacrifice de leur vie », reconnaît l’Ambassadrice de France à Moroni lors d'une exposition relatant la participation des combattants comoriens dans la première Guerre Mondiale. C'est pourquoi Jacqueline Bassa-Mazzoni admet que le peuple français a « une vraie dette » envers tous ces tirailleurs et tous ces peuples qui ont fait les rangs pour faire face à l’ennemie d’alors. Les Comores qui faisaient partie de l'empire coloniale français a aussi envoyé ses enfants au front. Pourtant, jusqu’à la mise en place de l’association des anciens combattants comoriens, le nombre de tirailleurs comoriens érigés dans les rangs des Malgaches n’était pas connu. Mais cela n'a pas empêché la diplomate française de leur rendre un grand hommage et saluer à cet effet la création de ce collectif d’anciens combattants.
Dans cette cérémonie à l'occasion du centenaire de l'Armistice, le Directeur de Cabinet chargé de la Défense a avancé des chiffres sur ces comoriens de la Première Guerre Mondiale. « Plus de 1300 comoriens ont bataillé aux côtés des tirailleurs Somaliens et d’autres au côté des malgaches. La présence comorienne est estimée à plus de 10%. A cette période, la population a été estimée à 100.000 habitants. Sur ce, les efforts fournis par les vaillants comoriens pour libérer la France prouvent un geste patriotique qui mérite toute reconnaissance », martèle Youssouf Mohamed Ali devant plusieurs personnalités comoriennes ou françaises et beaucoup de curieux venus découvrir ce pan de l'histoire que peu connaissent. « Cette commémoration doit montrer à nos descendants que pour instaurer la liberté et la paix dans le monde, les Comores ont pris part. Mais la France doit aussi comprendre que les comoriens ont laissé leur vie pour libérer [la] patrie », dixit ce premier collaborateur du chef de l'Etat avant d’expliquer que le seul contentieux entre les deux Etats reste l'occupation de l’Île comorienne de Mayotte.
Cette expo riche en enseignements est divisée en quatre parties. En visite guidée, Ahmed Ouleid, l'un des promoteurs de cet événement a expliqué la participation de tirailleurs comoriens à la Grande Guerre. Une occasion aussi de rappeler les origines des relations qui lient ces deux peuples. Les visiteurs de cette expo ont pu découvrir quelques identités de ces vaillants comoriens de la première Guerre à l’instar du prince Said Housseine Ben Said Ali, d’Oussoufa Mparavéma, d’Issilamou M’roivili, de Hamadi Karihila et bien d’autres jeunes comoriens qui ont laissé leur vie pendant la Guerre. Ils font donc partie des 9,7 millions de soldats morts durant la Guerre Mondiale entre 1914-1918 et dont près d’un million est issu de ce qui constituait alors l’Empire colonial français ont servi dans l’armée française au cours du 20ème siècle.
lagazettedescomores

Grande_Comore routes accident voitures Foumbouni France24
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Auteur
(0 rate)
Exposition
(0 rate)
Actualité
(0 rate)
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Comments are designed to communicate and discuss the features of an enterprise or event, as well as to find out the interesting questions on it.

Politique
La France a appelé aujourd'hui «l'ensemble des acteurs politiques» comoriens à la «plus grande retenue» et au «dialogue», après les violences liées à la réélection contestée du président Azali Assoumani. Paris «invite les autorités comoriennes, ainsi que l'ensemble des autres acteurs politiques, à faire preuve de la plus grande retenue et à régler leur différend par un dialogue inclusif», a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangè...
Société
Le 30e sommet arabe ordinaire s’est déroulé à Tunis alors que la région traverse un contexte difficile avec notamment des crises qui secouent de nombreux pays comme le Yémen, la Syrie et la Libye pour ne citer qu’eux. Les peuples arabes s’attendaient au moins à une réaction digne de ce nom après la récente décision du président américain Donald Trump de reconnaître la souveraineté de l’Etat sioniste sur le Golan syrien occupé. Cependant, les dirigeants ara...
Société
Les Comores sont toujours dans l’attente des résultats définitifs de la présidentielle du 24 mars. C’est la Cour suprême qui doit les proclamer. Après un scrutin contesté, le président Azali avait été déclaré vainqueur avec 60 % des voix par la Commission électorale. L’attente se vit dans un climat tendu depuis les violences, le jour du scrutin, et l’attaque du camp militaire de Kandani qui a fait trois morts. Par RFI
Politique
"Ces derniers jours, les Comores ont été le théâtre de graves tensions politiques et des actes de violence occasionnant des pertes en vies humaines. Ils font suite aux élections tenues le 24 et marquées, selon la déclaration conjointe des missions internationales d’observation électorale, par des irrégularités importantes mettant en doute la transparence et crédibilité du scrutin.   Face à cette situation, il importe que les autorités comoriennes ainsi que...
Politique
Le gouvernement comorien, représenté par le ministre de l’Intérieur, porte-parole du gouvernement, Mohamed Daoudou, le directeur de cabinet du président de la République chargé de la Défense, Youssoufa Mohamed Ali, et le secrétaire d’État chargé de la Coopération internationale, Djoumoi Saïd Abdallah, a rencontré tous les ambassadeurs, consuls et représentants des organismes internationaux accrédités à Moroni, en début de la journée du vendredi 29 mars der...
Société
Près de 2000 comoriens manifestent en ce moment Porte d'Aix à Marseille pour protester contre la réélection du colonel Azali à la tête du pays. Une réélection entachée d'irrégularités.   Le Collectif des Comoriens de l'extérieur a appelé l'ensemble de la communauté à manifester pour dire non à "la dictature du colonel Azali aux Comores". A Marseille ou réside la plus importante communauté de comoriens de France, ils sont 2000 actuellement rassemblés porte...
Politique
TUNIS, 31 mars 2019 (TAP)- Mohamed El-Amine Souef, ministre comorien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a déclaré, dimanche, à Tunis, que la région arabe vit une conjoncture délicate qui nécessite une intervention urgente de la part des dirigeants arabes pour faire face aux menaces à la sécurité et pour réaliser les aspirations des peuples à la prospérité.   Il a appelé les leaders arabes, dans son discours prononcé à l'occasion a...
Société
La majorité cherche à faire monter la pression autour du CNT. Le directeur de campagne du président Azali a lancé, ce samedi 30 mars, de graves accusations contre l’organisation d’opposition. Selon Houmed Msaidie, le mouvement serait coupable de complot afin de renverser le pouvoir, notamment pour avoir synchronisé, jeudi, l’évasion du commandant Faissoal Abdou Salam, l’attaque du camp militaire de Kandani ainsi que l’intrusion d’individus à l’ambassade de...
Société
Des comoriens de la diaspora manifestent à MarseilleHabarizacomores Cliquez ici pour voir la vidéo https://www.facebook.com/COMORES24.France/videos/975406149328188/