Les Comores perdent 11 places selon Doing Business 2019

Le " Doing Business" est une publication phare du Groupe de la Banque Mondiale qui présente des indicateurs quantitatifs sur la régulation des affaires ainsi que sur la protection des droits de propriété de 190 pays. Dans son rapport Doing Business 2019 : formation pour mieux reformer, publié ce 31 octobre 2018, le Groupe de la Banque mondiale a recensé 314 réformes de l’environnement des affaires dans le monde au cours de l’année dernière. C’est un nouveau record dans la réduction des lourdeurs administratives pour le secteur privé.Ces réformes, qui concernent 128 économies, bénéficient aux petites et moyennes entreprises ainsi qu’aux entrepreneurs, favorisant la création d’emplois et l’investissement privé. Le nombre de réformes recensées cette année dépasse le record de 290 réformes enregistré il y a deux ans.

Le rapport constate que les réformes sont mises en œuvre là où elles sont les plus nécessaires, les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure ayant entrepris 172 réformes. En Afrique subsaharienne, un nombre record de 40 économies ont mené 107 réformes, la meilleure performance en termes de nombre de réformes réalisée par la région pour la troisième année consécutive.

Les dix économies où les améliorations sont les plus sensibles sont l’Afghanistan, Djibouti, la Chine, l’Azerbaïdjan, l’Inde, le Togo, le Kenya, la Côte d’Ivoire, la Turquie et le Rwanda. Avec six réformes à leur actif chacun, Djibouti et l’Inde sont dans le top 10 pour la deuxième année consécutive.

Cette année, Doing Business a collecté des données sur la formation dispensée aux agents de la fonction publique et aux utilisateurs des registres du commerce et des registres fonciers. Le rapport comprend une étude de cas qui analyse ces données et constate que les formations obligatoires et annuelles dispensées aux fonctionnaires concernés améliorent l’efficacité de ces registres. Une deuxième étude fait observer que lorsque les agents de dédouanement et les commissionnaires en douane suivent une formation régulière, les contrôles aux frontières et les formalités douanières s’en trouvent accélérés, ce qui facilite la circulation transfrontalière des marchandises. Deux autres études de cas s’intéressent aux avantages que procurent la certification des électriciens et la formation des juges.

Depuis le lancement du premier volume en 2003, plus de 3 500 réformes de l’environnement des affaires ont été engagées dans 186 des 190 économies prises en compte dans le rapport.

L’Afrique subsahariennea enregistré un nouveau record pour la troisième année consécutive, engageant 107 réformes l’an dernier, contre 83 l’année précédente. En outre, cette année a été marquée par le plus grand nombre d’économies ayant mené des réformes, 40 des 48 économies de la région ayant mis en place au moins une réforme, à comparer au record précédent qui était de 37 économies il y a deux ans. La région compte quatre des 10 économies les plus réformatrices de cette année : le Togo, le Kenya, la Côte d’Ivoire et le Rwanda.

Les Comores engluées dans des débats politiques stériles depuis le début de l’année 2018 n’ont pas engagé des reformes substantielles pour améliorer son environnement des affaires. Dans Le rapport Doing Business 2019, publié ce 31 octobre 2018, l’Union des Comores, après avoir perdu 5 places l’année dernière, perd cette fois-ci 6 places et passe de la 158e place a 164 eme place. Ce recul de notre pays dans ce classement mondial sur les performances à faire des affaires, doit réveiller la conscience de nos hommes politiques sur l’importance d’ engager rapidement des reformes significatives pour améliorer l’environnement juridique des affaires. Ces réformes ne sont possibles que dans un climat politique apaisé.
Sources : Comores droit

classement Afrique Rapport Doing_Business
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Auteur
(0 rate)
Exposition
(0 rate)
Actualité
(0 rate)
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Comments are designed to communicate and discuss the features of an enterprise or event, as well as to find out the interesting questions on it.

Politique
La France a appelé aujourd'hui «l'ensemble des acteurs politiques» comoriens à la «plus grande retenue» et au «dialogue», après les violences liées à la réélection contestée du président Azali Assoumani. Paris «invite les autorités comoriennes, ainsi que l'ensemble des autres acteurs politiques, à faire preuve de la plus grande retenue et à régler leur différend par un dialogue inclusif», a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangè...
Société
Le 30e sommet arabe ordinaire s’est déroulé à Tunis alors que la région traverse un contexte difficile avec notamment des crises qui secouent de nombreux pays comme le Yémen, la Syrie et la Libye pour ne citer qu’eux. Les peuples arabes s’attendaient au moins à une réaction digne de ce nom après la récente décision du président américain Donald Trump de reconnaître la souveraineté de l’Etat sioniste sur le Golan syrien occupé. Cependant, les dirigeants ara...
Société
Les Comores sont toujours dans l’attente des résultats définitifs de la présidentielle du 24 mars. C’est la Cour suprême qui doit les proclamer. Après un scrutin contesté, le président Azali avait été déclaré vainqueur avec 60 % des voix par la Commission électorale. L’attente se vit dans un climat tendu depuis les violences, le jour du scrutin, et l’attaque du camp militaire de Kandani qui a fait trois morts. Par RFI
Politique
"Ces derniers jours, les Comores ont été le théâtre de graves tensions politiques et des actes de violence occasionnant des pertes en vies humaines. Ils font suite aux élections tenues le 24 et marquées, selon la déclaration conjointe des missions internationales d’observation électorale, par des irrégularités importantes mettant en doute la transparence et crédibilité du scrutin.   Face à cette situation, il importe que les autorités comoriennes ainsi que...
Politique
Le gouvernement comorien, représenté par le ministre de l’Intérieur, porte-parole du gouvernement, Mohamed Daoudou, le directeur de cabinet du président de la République chargé de la Défense, Youssoufa Mohamed Ali, et le secrétaire d’État chargé de la Coopération internationale, Djoumoi Saïd Abdallah, a rencontré tous les ambassadeurs, consuls et représentants des organismes internationaux accrédités à Moroni, en début de la journée du vendredi 29 mars der...
Société
Près de 2000 comoriens manifestent en ce moment Porte d'Aix à Marseille pour protester contre la réélection du colonel Azali à la tête du pays. Une réélection entachée d'irrégularités.   Le Collectif des Comoriens de l'extérieur a appelé l'ensemble de la communauté à manifester pour dire non à "la dictature du colonel Azali aux Comores". A Marseille ou réside la plus importante communauté de comoriens de France, ils sont 2000 actuellement rassemblés porte...
Politique
TUNIS, 31 mars 2019 (TAP)- Mohamed El-Amine Souef, ministre comorien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a déclaré, dimanche, à Tunis, que la région arabe vit une conjoncture délicate qui nécessite une intervention urgente de la part des dirigeants arabes pour faire face aux menaces à la sécurité et pour réaliser les aspirations des peuples à la prospérité.   Il a appelé les leaders arabes, dans son discours prononcé à l'occasion a...
Société
La majorité cherche à faire monter la pression autour du CNT. Le directeur de campagne du président Azali a lancé, ce samedi 30 mars, de graves accusations contre l’organisation d’opposition. Selon Houmed Msaidie, le mouvement serait coupable de complot afin de renverser le pouvoir, notamment pour avoir synchronisé, jeudi, l’évasion du commandant Faissoal Abdou Salam, l’attaque du camp militaire de Kandani ainsi que l’intrusion d’individus à l’ambassade de...
Société
Des comoriens de la diaspora manifestent à MarseilleHabarizacomores Cliquez ici pour voir la vidéo https://www.facebook.com/COMORES24.France/videos/975406149328188/