Les Comores face au changement climatique : le temps de l’action

Pour sensibiliser la population sur les impacts du changement climatique, l’Alliance mondiale contre le changement climatique, lors d’un atelier de formation sur l’intégration, du changement climatique, dans la planification et l’adaptation aux changements climatiques, a sollicité que le programme soit intégré dès le jeune âge. Un moyen selon le bureau d’initier les jeunes dès l’école primaire dans la nécessité de protéger l’environnement et de lutter contre ce fléau qui a de nos jours plusieurs conséquences.
Le vendredi dernier, l’Alliance mondiale contre le changement climatique « AMCC », en collaboration avec le gouvernement comorien, a tenu un atelier de formation sur le changement climatique à l’école de santé. Ce dernier, cofinancé par l’Union Européenne et le gouvernement comorien, les pédagogues et les enseignants des écoles primaires de trois iles des Comores devaient aboutir à la formation des comoriens sur les impacts du changement climatique. « Le changement climatique reste un sujet qui préoccupe beaucoup des pays au monde et les Comores en font partie. D’où la tenue de cet atelier de formation sur le changement climatique », explique l’assistant technique local, Saïd Abdallah Abdoulkarim.
Le changement climatique varie chaque année dans notre pays mais aussi dans l’ensemble du monde. Aucune nation n’est épargnée. « Nous somme sur des iles, donc nous somme bien exposées par rapport aux autres pays », montre l’assistant technique local. Ce dernier rappelle que l’objectif de cet atelier est d’expliquer aux Comoriens les impacts qui peuvent causer ces variations climatiques. Said Abdallah Abdoulkarim dit que cet atelier devrait permettre à la population de savoir comment se comporter pour se préparer et lutter contre le changement climatique afin de garder un bon environnement durable.
L’AMCC n’est pas à son premier évènement de sensibilisation. Pour rappel, l’Alliance avait organisé un atelier de sensibilisation sur la planification, sur la carte graphique et sur autres domaines à l’échelle nationale. « Il est préférable que nos enfants commencent à comprendre les impacts du changement climatique. Nous avons choisi spécifiquement les écoles primaires pour que cela ait un impact dès le jeune âge et que soit inculqué dans l’éducation nationale», élucide le technicien. Pour que cela soit possible, dit-il, « l’Etat et l'Inspection pédagogique nationale doivent prendre ce programme en considération et mettre l'en action» a-t- il exhortait. Pour finir Said A. Abdoulkarim a recommandé aux enseignants de jouer leur rôle en initiant les jeunes sur les impacts que peut engendrer le changement climatique notamment sur l’environnement et la santé. Par Ben
comores24.com
climat changement_climatique environnement sensibilisation
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Auteur
(0 évaluation)
Exposition
(0 évaluation)
Actualité
(0 évaluation)
3 revues en novembre
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Comments are designed to communicate and discuss the features of an enterprise or event, as well as to find out the interesting questions on it.

Politique
Allocution du chef de l’Etat Azali Assoumani au 11ème sommet extraordinaire de l’Union Africaine à Addis Abeba en Éthiopie. https://www.youtube.com/watch?v=KxIUP-9jVec Le 17 novembre 2018.©Masiwa
Politique
Le Président de la République, M. Azali Assoumani, a pris part à la 11ème session extraordinaire du Sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine, qui se tient à Addis-Abeba les 17 et 18 novembre sur la réforme institutionnelle de l'UA.
Politique
Le ministre des Affaires étrangères Souef Mohamed El-Amine a pris part, mercredi 14 novembre à la 20ème session extraordinaire du Conseil exécutif et à la 11ème session extraordinaire de la conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine, qui se tient du 14 au 18 novembre courant dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba.Cette session du conseil exécutif marque une nouvelle étape dans le processus de réforme institutionnelle de l’Union a...
Santé
Les maladies rénales progressent de façon inquiétante au Comores. Le Ministère de la santé devrait se pencher de ce problème. Les déplacements sanitaires coûtent très chers, aux citoyens d'abord, ensuite à l'Etat. Des milliards de devises partent à l'extérieur pour soins, ce qui affaiblit la consommation intérieure et donc la croissance. Inculquer à la population le danger que constitue notre riche bonne cuisine, ajoutée à la qualité de l'eau bue, ces deux...
Société
Le gouvernement Abdallah Mohamed a été rendu public aujourd'hui. Dans ce premier gouvernement de l'Administrateur de l'ile d'Anjouan, on remarque la présence de Miftah Abdallah M'chindra, ancien directeur de cabinet de Salami. Il est nommé secrétaire général Adjoint de l'exécutif d'Anjouan.Anridhoini Antoy: commissaire de la gouvernance financière et économique, chargé des investissements. Abdou Amdjad: commissaire de la production.Mohamed Said: commissair...
Société
Un accident de la route à l'entrée du village de Mtsamdou dans le Oichili, a fait un mort et un blessé. Il s'agit d'un camion citerne de la société SOGEA Satom. Le conducteur de nationalité Malgache est mort dans l'accident. Son collègue, un comorien, blessé, a été conduit à l'hopital. habarizacomores
Politique
Après 19 ans de "loyauté" et de "fidélité", Hamidou Karihila, ayant constaté sa mise à l'écart " du cercle de décision du parti et du pouvoir" a décidé de quitter la CRC et de rompre définitivement avec Azali Assoumani. "Et en ce jour, 15 novembre 2018, moi Dr Hamidou Karihila, fils de Karihila Hamadi, Sergent Chef et Tirailleur de la première guerre (1914-1918), je décide donc de me retirer du navire CRC et de retirer en même temps mon soutien politique e...
Sport
Les Cœlacanthes affrontent demain à Moroni le Malawi, dans le cadre de la 5e journée de la Coupe d'Afrique des Nations. Préoccupé par ce rendez-vous concluant, le staff technique, entouré par deux représentants des joueurs, a tenu une conférence de presse à Moroni, hier. « On aura besoin une présence massive et assourdissante du public pour booster l'équipe! », encourage Ben Amir Saandi, manager des Cœlacanthes. Dès l'ouverture de la conférence, Amir Abdou...
Politique
Le Ministre des Télécommunications Mr Abdallah Sarouma, qui assume l’intérim du Président de la République Azali Assoumani, a reçu une forte délégation de parlementaires chinois conduite par Mr CAI Dafeng, vice-président du parlement, ce jeudi 15 novembre 2018. Le Président par intérim a d’abord souhaité la bienvenue à la délégation chinoise aux Comores. Il a ensuite salué la forte et solide coopération entre nos 2 pays depuis l’aube de notre indépendance....