Le président Azali à la 73ème AG : des efforts pour maintenir un équilibre raisonnable entre les puissants et les faibles

Ce que j'ai noté après avoir suivi le Discours du Président en direct de la 73 eme AG

Azali se présente à la 73 eme AG de nations unis comme le véritable délégué de l'Afrique : Pour lui, des efforts doivent être déployés pour maintenir un équilibre raisonnable entre pays puissants et pays faibles. C'est ainsi que le président comorien réclame pour l'Afrique, deux membres permanents dotés du droit de veto

Aussi, le président Azali trouve que souvent, l'Onu n'a pas su joindre la parole aux actes et, en cette 73 eme session dont le thème est « Faire de l’ONU une organisation pour tous : une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables », Azali appelle donc ses collègues à passer de la parole aux actes.

le Chef de l'Etat de l'Union des Comores réclame pour l'Afrique, deux membres permanents dotés du droit de veto et, il appelle l'ONU d'être activement sur le terrain à coté de ceux qui en ont le plus besoin pour établir de nouveaux liens entre l'institution et régions en crises pour que tous les êtres humains puissent vivre dans la dignité, la sécurité et la paix.

Dans son Discours, avant d’évoquer l'actualité de son pays, Azali a rappelé l'assistance que plus que jamais, le rôle central que l'ONU doit jouer dans le domaine du désarmement

Le Président a consacré une grande partie de son Discours à défendre la cause palestinienne et dit soutenir sans réserve, la création de deux Etats, Israël et la Palestine, vivant en paix côte à côte.

Sur le plan national, le Président a évoqué l’enchaînement du processus enclenché par les assises nationales et a fait appel à la communauté internationale de venir accompagner les Comores, sinon observer une processus électorale qu'il souhaite démocratique, juste, et transparente.

Il n'a pas manqué de signaler qu'il va écourter et mettre en jeux son mandat de 5 ans pour organiser des élections anticipées en 2019.

En fin, à la 73 AG, Le Président a réaffirmé de manière limpide, lucide et brillante, le contentieux entre la France et les Comores sur la question de Mayotte et, il maintient la position de son gouvernement largement accepté et partagé par l'opinion publique comorien. une démarche novatrice consistant à chercher une solution par le biais du dialogue ouvert entre les deux pays.

Mrimdu

Habarizacomores

Discours Président dialogue Comores Azali Israël Palestine
If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Pas encore d'évaluations
Auteur
(0 rate)
Exposition
(0 rate)
Actualité
(0 rate)
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Post your comment to communicate and discuss this article.

Aucun résultat trouvé.