Coopération comoro-saoudienne

Les relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et les Comores ont commencé officiellement le 31 décembre 1983, année où a été ouverte l’ambassade des Comores dans la capitale saoudienne.

Il faut, cependant, noter que quelques années auparavant, en 1979 plus précisément, une convention entre le Fonds Saoudien et le gouvernement, d’un montant de plus de 3 millions de dollars, a été signée.

Cette convention a été paraphée par l’ancien ministre des Affaires étrangères, Said Kafe. 
En 1989, une aide budgétaire a été octroyée par l’Arabie Saoudite et elle servira, entre autres, à payer un avion pour la défunte compagnie nationale aérienne, Air Comores.

 L’Arabie saoudite, est intervenue, juste après l’indépendance des Comores pour financer le coût que représentait l’arrivée d’enseignants de nombreux pays, dont la Belgique, et certains pays du Maghreb.

Ce payas ami a également ouvert ses universités, à la fois technique, de droit et de théologie, pour former des centaines de comoriens, dont certains parmi eux, à l’exemple du président de l’Udc, Said Bouhane, occupent les plus hautes fonctions de l’Université et des Affaires étrangères.

Après la victoire du président Sambi, ce pays a affrété un avion pour faire venir des représentants du gotha financier et des chefs d’entreprises saoudiens pour investir au pays.

La présence des affairistes du Comoros-Gulf holding, dont Bachar Kiwan, qui détenaient des pans entiers de l’économie comorienne, a dissuadé la grande majorité.

L’Arabie saoudite, a aussi beaucoup œuvré dans le secteur de l’eau, notamment dans son adduction dans plus de 10 villages, dont Uropveni et Chindini, au sud de Ngazidja, dans les années 80.

L’éducation n’est pas en reste. Dès 1973, bien avant l’officialisation des relations diplomatiques, l’Arabie Saoudite au travers d’un don, a largement contribué à la construction d’écoles d’enseignement professionnel, à Ndzuani, ou encore celle de Mvuni, qui a formé un très grand nombre de cadres du pays.

Dans la même période, au niveau de la santé, 3 centres médicaux ont été construits au niveau de Ngazidja à Kwambani, Bimbini à Ndzuani et Nyumashuwa à Mwali.

Sous feu Ahmed Abdallah Abderemane, la première route en enrobé l’a été grâce au royaume saoudien. Il s’agit de la «Route roi Fahad Ibn Abdelaziz», construite au sud de Ngazidja et reliant la localité de Panda, à l’ouest, à celle de Nyumadzaha-Mvumbari, à l’Est de l’immense région de Mbadjini.

Sous le premier mandat d’Azali Assoumani, à l’ouverture de la télévision nationale, Ryad a beaucoup contribué à son installation en apportant des équipements supplémentaires.

Peu après, le pays recevra le prince Walid Ibn Talal, multimilliardaire, qui fera don de 1 million de dollars qui a été consacré à l’énergie.

Sous Sambi, 5 millions de dollars seront éjectés dans le projet Habitat. Le graal sera atteint avec Ikililou qui recevra une aide budgétaire de 40 millions d’euros et qui a servi à éponger les arriérés de salaires et à régler une partie de la dette. 

If you notice an error, highlight the text you want and press Ctrl + Enter to report it to the editor
Auteur
(0 rate)
Exposition
(0 rate)
Actualité
(0 rate)
I recommend
Il n y a pas encore de recommandations

Commentaires

Comments are designed to communicate and discuss the features of an enterprise or event, as well as to find out the interesting questions on it.

Politique
Les Comoriens sont appelés ce dimanche 24 mars aux urnes pour une élection historique marquée essentiellement par une bipolarisation du débat autour de la rupture et la continuité des réformes du pays. En tout, 309 137 électeurs devraient se prononcer, pour les cinq prochaines années, sur treize candidats pour l’élection présidentielle et vingt-deux candidats pourles gubernatoriales dont une seule femme. On compte 123.543 électeurs à Ndzuani, 21.671 à Mwal...
Sport
Les Comores ont joué leur dernier match Hier 23 mars 2019 au Cameroun contre les lions indomptables. Les Comores ont perdu le match pour un score de 3 buts à 0.actu-comores Cliquez ici pour voir la vidéo https://www.facebook.com/COMOROS24.France/videos/1212919948846720/
Société
Monsieur Daoud Attoumane, originaire de Magnassini dans le Nioumakelé, a été arrêté par la gendarmerie. Cet un ancien commissaire du gouverneur Salami est un militant du parti JUWA.   Après la libération du directeur de campagne du parti de l'ancien président Sambi, Attoumane Machine, c'est un autre militant qui vient d'être arrêté. Nous ne connaissons pas les motifs de cette arrestation. habarizacomores
Société
Ikoni avait annoncé la couleur avant le début de la campagne, aucun meeting dans la ville, la jeunesse est en deuil jusqu’à ce que justice soit faite sur le meurtre de Ahamada Gazon.   Une position qui a mis tout le monde dans l’embarras surtout les partisans de la mouvance qui ont multiplié les manœuvres pour casser cet embargo. Mais rien n’a marché jusqu’à l’avènement du B52, un groupe de jeunes qui s’apparente à une milice et qui serait affilié au parti...
Société
La présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen se rend du 26 au 29 mars à La Réunion et à Mayotte, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, a annoncé vendredi son parti. Marine Le Pen arrivera mardi à Mayotte, où elle rencontrera notamment le Comité de défense des intérêts de Mayotte (Codim), groupe qui avait activement participé aux mouvements de «décasages» illégaux de 2016 pour expulser ceux qu'ils considéraient comme cla...
Société
Dans la perspective des élections présidentielles et des gouverneurs prévues le 24 mars, le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes nationales à renouveler leur engagement en faveur d’un scrutin transparent et pacifique qui inclut une pleine participation des femmes. Le Secrétaire général rappelle l’importance du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, ainsi que de la conduite professionnelle et impartiale des forces de...
Politique
Azali fait le plein à AJAO Après celui d’ouverture à Mitsoudjé, qui a fait décoller sa campagne, le candidat Azali Assoumani a tenu son dernier grand meeting hier à Moroni, plus précisément au stade mythique d'AJAO. Dans ce stade capable de réunir plus de 40.000 places, un podium monté aux couleurs du drapeau de la Mouvance présidentielle et du Parti CRC sont installés partout, alors que les effigies du président Azali et Madame Sitti Farouanta sa candidat...
Politique
Hier, Le candidat Fahmi Saïd Ibrahim a visité Koni Jojo à Anjouan vidéo©Agodan Pour voir la vidéo , Cliquez ici https://www.facebook.com/COMOROS24.France/videos/483063625560968/
Politique
Aujourd'hui, Le mouvement présidentiel a organisé un meeting au stade Ajao, à Moroni.vidéo©Agodan Pour voir la vidéo, cliquez ici https://www.facebook.com/COMOROS24.France/videos/330385977608545/